Accueil IRPALL > Les Axes de l'IRPALL > Axe 3

Axe 3 : Littératures du domaine européen

Responsable scientifiques : Amaia ARIZALETA, Florence BOUCHET, Jean-Luc NARDONE


 

L'axe 3 de l’Institut IRPALL privilégie la délimitation temporelle du Moyen Âge au XVIIe siècle et choisit des objets littéraires. Quatre programmes ont été conçus dans et par l’interdisciplinarité, en réseau de chercheurs et de pratiques :

-« Livres hispaniques à Toulouse » : L’ambition du programme « Livres hispaniques à Toulouse » est de mettre en lumière une parcelle du patrimoine local toulousain, par le biais d’une recherche transversale et pluridisciplinaire qui expliquerait l’impression toulousaine d’incunables en langue espagnole, dans ses dimensions littéraires, linguistiques, historiques, géographiques et iconographiques. Les premiers livres imprimés dans la Toulouse de la deuxième moitié du XVe siècle, marquée par ses échanges avec l’Espagne du Nord, sont le parfait témoignage d’une dynamique sociale, économique et culturelle qui constitue les prémices de la modernité. Ce programme allie la recherche fondamentale sur le patrimoine littéraire avec la diffusion virtuelle des premiers acquis scientifiques, qui seront réunis dans la Bibliotheca Tholosana Hispanica, hébergée par le site numérique Ros@lis, de la Bibliothèque de Toulouse, en cours d’élaboration.



-« Emergences médiévales des cultures européennes »  : Ce programme explore la genèse de la culture médiévale en suivant le développement des réseaux et des échanges culturels d’une ère géographique à l’autre de l’Europe, et de la culture savante de tradition latine et chrétienne aux nouvelles traditions, savantes aussi, mais naissant dans le nouveau contexte d’une vie culturelle aristocratique, souvent laïque, passant par le canal de nouvelles langues de culture et s’adressant à terme à de plus vastes publics. En dépassant les délimitations traditionnelles de la périodisation historique, nous abordons dans la longue durée les mutations de la culture antique et la genèse de la culture médiévale. Pour aborder les textes médiévaux, et plus généralement les productions culturelles, nous suivons le développement des réseaux et des échanges culturels d’une ère géographique à l’autre, et de la culture savante de tradition latine et chrétienne aux nouvelles traditions, savantes aussi, mais naissant dans le nouveau contexte d’une vie culturelle aristocratique, souvent laïque, passant par le canal de nouvelles langues de culture et s’adressant à terme à de plus vastes publics.



-« Approche pluridisciplinaire des formes et des théories de la diplomatie à la première modernité ». Le programme souhaitait confronter les évolutions de la forme générale de la diplomatie aux diverses formes particulières que prend cette dernière. Nous avons observé la diplomatie de centre et celle des marges, ou marginale : l’utilisation grandissante et consciemment systématisée de la diplomatie culturelle, de la diplomatie de niveau 2 ou diplomatie commerciale, et le développement croissant des formes de para-diplomatie. Si les formes de la diplomatie n’ont eu de cesse d’évoluer, cette évolution doit être confrontée aux cadres humain et matériel de la diplomatie et il faut en étudier les acteurs parfois inattendus et non conventionnels ainsi que les objets conçus ou non-conçus pour l’usage diplomatique. Le rôle de la culture et des arts comme instruments diplomatiques est une perspective d’analyse des évolutions théoriques et pratiques de la diplomatie, mais la littérature et les arts sont aussi envisagés comme des instruments méthodologiques pour comprendre ces dernières.


Un programme est émergent :

- « Le paysage allégorique » : La réflexion engagée sur le paysage allégorique dans une perspective diachronique et interdisciplinaire depuis 2010 continue de nourrir une réflexion qui ne cesse de montrer la richesse des enjeux politiques-idéologiques, esthétiques et littéraires du sujet. Ces recherches concernent essentiellement le paysage allégorique en général et quelques motifs particuliers, comme le bois sacré et le château (bien que d'autres motifs puissent faire l'objet d'un approfondissement thématique, comme la montagne ou le fleuve), qui se montrent très efficaces dans la production d'une pensée allégorique en Europe, depuis l'Antiquité et jusqu'aux époques moderne et contemporaine.


La création d’un espace collectif de réflexion a ainsi rendu possible une connaissance fine des incunables toulousains en langue espagnole (première imprimerie, élaboration matérielle et littéraire des textes, transmission des textes et de leurs usages. Les mutations de la culture antique et la genèse de la culture médiévale ont été abordées dans la longue durée et en suivant le développement des échanges culturels d’une aire géographique à l’autre, et de la culture savante de tradition latine et chrétienne aux nouvelles traditions, savantes aussi, mais naissant dans le nouveau contexte d’une vie culturelle aristocratique, souvent laïque, passant par le canal de nouvelles langues de culture. L’étude de la diplomatie a permis de lier recherches monodisciplinaire et pluridisciplinaire. L’ambassadeur, avec sa double identité d’individu appartenant à une voix et un corps collectifs, est le symbole d’une articulation des savoirs et conduit à mettre en place une épistémologie commune d’étude du champ.


Programmes de l'Axe 3






 

Université Toulouse - Jean Jaurès  
Maison de la recherche D147
5 allées Antonio Machado
31058 Toulouse Cedex
Plan d'accès

Contact
irpall@univ.tlse2.fr

Conception graphique et entretien du site :
Christine Calvet & Danièle Morkos

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page