Accueil IRPALL > Les Axes de l'IRPALL > Axe 3 > Emergences médiévales des cultures européennes

Programme "Emergences médiévales des cultures européennes"

Responsable : Florence BOUCHET


 

En dépassant les délimitations traditionnelles de la périodisation historique, nous abordons dans la longue durée les mutations de la culture antique et la genèse de la culture médiévale. Pour aborder les textes médiévaux, et plus généralement les productions culturelles, nous suivons le développement des réseaux et des échanges culturels d’une ère géographique à l’autre, et de la culture savante de tradition latine et chrétienne aux nouvelles traditions, savantes aussi, mais naissant dans le nouveau contexte d’une vie culturelle aristocratique, souvent laïque, passant par le canal de nouvelles langues de culture et s’adressant à terme à de plus vastes publics.


Réalisations

Publication issue de la journée d'étude du 7 novembre 2008, « La “mouvance” des genres littéraires au Moyen Âge », organisée en collaboration avec D. Lacroix dans le cadre du contrat précédent : La « mouvance » des genres littéraires au Moyen Âge, dossier paru dans les Cahiers de recherches médiévales, 18, 2009, p. 179-264. Ce dossier rassemble cinq des neuf communications présentées le 7 nov. 2008.

Cette journée d’étude prenait place dans un projet trisannuel impliquant les autres universités du SudOuest : colloques « Les genres en question au Moyen Âge » (Bordeaux 3, 8-9 novembre 2007), « Les genres au Moyen Âge : la question de l’hétérogénéité » (Univ. de Pau et des Pays de l’Adour, 12-12 novembre 2009). Le but commun de ces trois manifestations était de contribuer à un champ de réflexion en pleine expansion au sein des études médiévales : l’interrogation sur la pertinence de la notion de genre littéraire au Moyen Âge, alors que divers indices (lexicaux, codicologiques, arts poétiques) montrent que le critère générique n’était guère prévalent pour les auteurs et leur public. Chaque manifestation a choisi une entrée particulière dans cette problématique. La journée d’étude toulousaine a testé la validité herméneutique d’un transfert de la notion de « mouvance », forgée par Paul Zumthor, du texte au genre, afin d’interroger la plasticité des genres médiévaux à travers tous les phénomènes observables de transfert, d’interférence, d’hybridité. L’enquête s’est voulue ouverte : du Moyen Âge central au Moyen Âge tardif, des domaines d’oc et d’oïl à d’autres littératures européennes. Le programme trisannuel a permis de resserrer les liens collaboratifs entre médiévistes des trois universités du Sud-Ouest.

  Réunions de l’atelier des médiévistes le 29 mai 2009, sur le thème « Dialogue et dialectique dans la culture médiévale » (2 sessions sur le même thème ont eu lieu dans le cadre de l’axe 4 du précédent contrat) et le 27 mai 2010, sur le thème « Figures de l’intermédiaire dans la culture médiévale ». Ces journées, à partir d’exposés permettant de croiser les spécialités des intervenants (littéraires, occitanistes, philosophe, musicologue), offrent un cadre souple d’échanges entre collègues et de formation pour les étudiants inscrits en master et en doctorat.

Invitation de Jacques Dalarun (CNRS) dans le cadre d’une « grande conférence » de l’IRPALL, le mardi 16 mars 2010, 10h30-12h30. Titre : « François d’Assise et la quête du Graal ».

 


 

Université Toulouse - Jean Jaurès  
Maison de la recherche D147
5 allées Antonio Machado
31058 Toulouse Cedex
Plan d'accès

Contact
irpall@univ.tlse2.fr

Conception graphique et entretien du site :
Christine Calvet & Danièle Morkos

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page