Séminaire régulier : "Fictions de mondes possibles. Sciences, science-fiction, utopie, Histoire dans le récit bref"

Publié le 27 février 2015 Mis à jour le 24 février 2017
le 6 mars 2015
Responsables scientifiques : Yves IEHL, Jean NIMIS

La recherche portera sur les textes considérables en tant que «récit bref» ou «nouvelle». Elle a pour but de mettre en valeur leur spécificité dans l’espace européen, y compris à partir de regards appartenant à d’autres espaces culturels (Amériques du Nord et Latine, Asie, Australie). Les analyses s’appuieront aussi bien sur des aspects thématiques que sur les aspects narratologiques, stylistiques et (inter)sémiotiques des textes. Compte tenu de la période prise en considération (du XXe siècle au début du XXIe siècle), on s’intéressera particulièrement à des fictions qui se sont trouvées au seuil entre une littérature générale (dont l’attracteur serait la «réalité») et les littératures de l’imaginaire (dont l’attracteur sera plus particulièrement l’«imaginaire») et l’on exploitera les lignes de crête historiques qui ont traversé cette période.

Calendrier du  séminaire
Contact :
Christine CALVET, Institut IRPALL :