"Tristan et Isolde : postérité romantique d'une légende médiévale"

Publié le 2 février 2015 Mis à jour le 22 mars 2017
le 5 février 2015

Journée d'étude

OEuvre unique à tout point de vue, Tristan et Isolde de Richard Wagner marque
le XIXe siècle artistique d’une pierre blanche au point de le séparer en deux.
Avant 1865, année de création de l’opéra à Munich, tout semble suspendu dans
l’attente de cet événement. Après 1865, tout en dépend. Si cette affirmation,
flatteuse réécriture d’un pan de l’histoire de la musique, semble arbitraire,
elle se fonde sur une réalité à plusieurs visages: l’actualisation romantique
d’une légende médiévale, sa rencontre déterminante avec l’ambition musicale
et dramatique d’un artiste de génie, sa postérité au long cours relancée par les
nombreuses appropriations artistiques. Au cours de cette journée d’étude, les
chercheurs de l’Institut IRPALL de l’Université de Toulouse 2 - Jean Jaurès
s’attacheront à montrer plus particulièrement les effets de cette dynamique
de postérité : perpétuation, reconfiguration, travestissement, reniement et
diffusion au sein de diverses disciplines artistiques. Autant de résonances que
de renaissances, de résurgence que de résilience.

Programme de la journée



Partenaires :
http://www.theatreducapitole.fr/




Contact :
Christine CALVET, Institut IRPALL :