• Journées d'études,
  • Recherche,

Turandot : exotisme d'extrême-orient au début du XXe siècle.

Publié le 30 mai 2019 Mis à jour le 30 mai 2019
le 25 juin 2015
De 9h00 à 17h00
Théâtre du Capitole, salle du Grand Foyer.

11ème journée d'étude organisée en partenariat avec le Théâtre du Capitole.

Lorsque deux civilisations viennent à se rencontrer, les productions artistiques et littéraires jouent un rôle prépondérant dans le mouvement d’échanges qui s’installe entre leurs cultures respectives. Récits de voyage, contes et fictions locales, pensées et spiritualités ne forment qu’une part de la vaste matière identitaire prête à circuler d’une civilisation à l’autre. Pour cela, il faut construire une passerelle entre deux rives et garantir un passage assez fluide. Une exigence et de nombreux obstacles : frontières géopolitiques, passoires idéologiques, entonnoirs sociologiques, sans oublier la concession faite à la requalification en exotisme. Quant au découvreur, voyageur audacieux ou simple rêveur sédentaire, il dissimule mal sous couvert de curiosité insatiable la quête d’une ipséité, d’un moi projeté dans la culture de l’autre. En ce début de XXe siècle, l’histoire de la princesse Turandot, située en Chine, mais puisant dans un vivier de contes persans, modelée à travers les rouages de la commedia dell’arte par la plume de Carlo Gozzi, ne dépasse sans doute pas le stade de la fantaisie. Mais ne parle-t-elle pas avec acuité de nos fantasmes à l’égard du straniero ?

 

La 12e journée d’études organisée dans le cadre du partenariat entre le Théâtre du Capitole et l’Institut IRPALL questionnera la variété et la versatilité des échanges interculturels : témoignages, restitutions, traductions, interprétations, visions, imaginaires, appropriations, détournements…

Partenaires :
Théâtre du Capitole 
www.theatreducapitole.fr