Journée d'étude "Henri Mayer, grandeur et décadence. L'impression de livres en espagnol à Toulouse à la fin du XVème siècle"

Publié le 26 novembre 2012 Mis à jour le 21 août 2019
le 14 décembre 2012
9h30 - 18h00
Académie des Jeux Floraux, Hôtel d'Assézat
Salle Clémence Isaure

Journée d'étude organisée par l'Institut IRPALi

AXE 3 : "Littératures du domaine européen (Antiquité-XVIIème siècle)
Responsable scientifique : A. Arizaleta

Cette journée d’étude sera consacrée à l’étude de l’activité des imprimeurs allemands qui, entre 1475 et 1500, choisirent de publier à Toulouse, en langue castillane, un nombre très important d’ouvrages. Ce fait historique méconnu, qui témoigne d’une préférence pour la culture hispanique de la part des élites lettrées de la Ville Rose à la fin du Moyen Âge, mérite notre attention. En effet, Toulouse fut pendant plusieurs années l’un des chefs-lieux de l’impression de textes en langue espagnole, qui étaient lus en France et en Espagne. Des imprimeurs comme Johan Parix, Etienne Clébat ou bien Henri Mayer, des traducteurs comme Vicente de Burgos, témoignent de la présence d’un lectorat espagnol fidèle sur les rives de la Garonne à l’aube de la Renaissance. Ce programme de recherche, ‘Livres hispaniques’, entend mettre en lumière ce segment de l’histoire culturelle commune de la France et de l’Espagne, au moyen de la tenue de journées d’études et d’un futur colloque international, de la publication des actes de ces manifestations scientifiques, et de la mise en place d’une bibliothèque virtuelle, Bibliotheca tolosana hispanica, hébergée par la base numérique Ros@lis de la Bibliothèque Municipale de Toulouse et financée par la Mairie de Toulouse.
Partenaires :
Contact :
Christine Calvet, Institut IRPALL