• Publication,

Corps et traduction, corps en traduction

Publié le 26 juin 2019 Mis à jour le 25 juillet 2019

Ouvrage sous la direction de Solange Hibbs, Adriana Şerban et Nathalie Vincent-Arnaud.

Résumé

La traduction, dans ses modalités diverses, serait-elle avant tout une histoire de corps ? « Faire corps » avec un auteur, « plaisir musculaire » des mots, d’un « corps du texte » que l’on « étreint » ou à travers lequel on « tâtonne », vocalisations diverses qui participent d’une démarche de recréation d’un texte en langue étrangère : autant de signes de l’omniprésence du corps du traducteur ou de l’interprète dans un processus dont l’issue engage tout autant le corps de l’autre, destinataire qui est lui aussi le lieu d’une sensorialité déployée.

Quelles sont les manifestations et les enjeux de cette corporalité multiforme ? Comment se fait, par et pour les diverses instances en jeu, l’incorporation d’un texte, seule manière d’en appréhender le souffle et la substance ? Par la richesse de leurs approches et la variété des langues envisagées, les textes réunis dans ce volume se proposent d’apporter des réponses à ces questions essentielles à la compréhension intime de certains fondements de notre « être-en-langues » et des mises en relation qui en résultent. 

Ouvrage publié avec le concours de l’Université Paul-Valéry de Montpellier et de l’Université Jean-Jaurès de Toulouse.

 

Sommaire

 Introduction : Retrouver le corps
Solange Hibbs, Adriana Şerban, Nathalie Vincent-Arnaud

1. Traduction et (dés)incarnations

- Translating Bodies in Motion: Which Bodies, from Where?
Nicole Côté
- Disembodied Voices: Translation as an Uncanny Act.
Daisy Connon
- Corps et autotraduction : le cas des interférences chez l’autotraducteur franco-espagnol Agustín Gómez-Arcos.
Nayrouz Chapin

2. Corps en scène

- L’interprète de conférence ou le corps traduisant.
Solange Hibbs
- L’incarnation des interprètes et des traducteurs LSF / français lorsqu’ils œuvrent vers la langue des signes.
Florence Encrevé
- Somatic Experiences in Song Translation: Brel’s “La chanson des vieux amants” in Polish.
Marta Kaźmierczak
- Translating the Physicality of Western Texts into Japanese Theatre.
Yoshiko Takebe
- Translation and the Body in Peter Greenaway’s The Pillow Book.
Adriana Şerban

3. Corps, pouvoir et violence

- The Monstrosity of the Body in Translation.
Lily Robert-Foley
- A Site of Trauma and Memory: The Body as Palimpsest in Shauna Singh Baldwin’s What the Body Remembers (1999).
Arunima Dey
-Women’s Magazines and Symbolic Violence: The Translation of the Body in the Era of Mass Communication.
Irene Rodríguez Arcos

4. Corps, sens, censure

- La psyché s’auto-traduisant : ses ratures, ses envies, ses empreintes dans l’œuvre de Vassilis Alexakis.
Elisa Hatzidaki
- Remembering Nature, Translating the Senses Wordsworth, Thomas and Heaney.
Jessica Stephens
- Interroger le devenir du corps dans les traductions françaises de The Rainbow de D.H. Lawrence.
Aïcha Louzir
- Corps du traducteur, corps traduit : censure et autocensure dans les traductions hongroises de Gargantua de François Rabelais.
Adrienn Gulyás

5. Corps en translation
- Before, During, After (Translating the Body).
Mª Carmen África Vidal Claramonte
- Traduction des poèmes « To cross a bridge », « Identity » et « Haiku » de Lotte Kramer.
Nathalie Vincent-Arnaud

 

Caractéristiques

Parution : 12/2018
Edition : Lambert-Lucas
Nb. de pages : 312 pages