Publié le 25 juillet 2019 Mis à jour le 25 juillet 2019

Ouvrage d'Alice Tabart sous la direction de Michel Plana et Barbara Métais-Chastanier.

Résumé

La pièce se présente comme un conte musico-chorégraphique qui met en scène une jeune fille d'aujourd'hui, Eva, qui se cherche elle-même et qui a besoin, dans sa quête de sens, de connaître et de comprendre le passé. Ce personnage est littéralement hanté par la petite et par la grande histoire. Et c'est à partir de l'ordinaire d'une vie de femme au XXe siècle, celle de sa propre grand-mère qui vient de mourir, Maureen, dont elle invoque le fantôme, qu'elles vont lui (et donc nous) être racontées. Eclairs est avant tout une histoire, une histoire de fantômes et une histoire de femmes, une histoire de transmission entre les générations et une histoire de passage de relais d'un moi à l'autre, d'un monde à l'autre, et d'un temps à l'autre, une histoire d'amour et une histoire d'identité, une histoire de mort enfin, et de survie possible, par éclats, précisément par éclairs, dans la mémoire de chacune et dans l'histoire collective. Qu'est-ce qu'être une femme aujourd'hui ? Une femme du passé, une femme très différente de nous, peut-elle nous aider à le comprendre en nous racontant son histoire ? C'est par ces interrogations et par la valeur qu'elle donne à la connaissance du passé et la nécessité du dialogue entre les temporalités et entre les spatialités, que l'oeuvre d'Alice Tabart peut représenter une expérience d'ouverture à l'altérité.

Alice Tabart est une comédienne, auteure et metteuse en scène toulousaine qui a produit plusieurs spectacles depuis la fin des années 2000 à la tête de sa propre compagnie, Mesdames A, une troupe universitaire devenue professionnelle. Formée en études théâtrales en classes préparatoires au lycée Pierre-de-Fermat puis en licence et master à l'université de Toulouse II, elle fait partie de ces jeunes artistes de théâtre réconciliés avec la fable et avec la littérature dramatique, avec la littérature en général, mais aussi avec l'engagement compris comme intelligence poétique (dramatique et scénique, dans son cas) du monde, du moi et, tout à fait singulièrement chez Alice Tabart, de leur historicité.

 

Caractéristiques

Parution : 11 avril 2019
Editeur : Presses universitaires du Midi
Collection : Nouvelles scènes
Nb. de pages : 107 pages