• Journées d'études,
  • Recherche,

Rienzi : la fabrique du premier héros Wagnérien

Publié le 30 mai 2019 Mis à jour le 6 juin 2019
le 4 octobre 2012
De 9h00 à 17h00
Théâtre du Capitole, salle du Grand Foyer.

5ème journée d'étude en partenariat avec le Théâtre du Capitole.

Porteur d’une révolution au cœur de son argument, Rienzi est la pierre fondatrice d’une grande ambition révolutionnaire de l’opéra romantique. Banni du panthéon de Bayreuth, le soi-disant « dernier opéra de jeunesse » déploie déjà beaucoup de maturité, tant ses objectifs sont multiples et exigeants. Le choix du modèle du Grand Opéra français à la Meyerbeer n’est déjà plus un acte de soumission à la mode du temps, mais un questionnement et une tentative de reconfiguration d’une proposition dramatique. Les passages obligés, les formules de genre, les recettes révèlent plus un désir d’expérimentation qu’un repli vers le confort. Le héros lui-même de l’opéra s’inscrit faussement dans la typologie du moment, exploitant bien plus finement l’Histoire et le cliché du révolutionnaire voué à l’échec dans son entreprise. Par la faute de l’héritage wagnérien, Rienzi en est au point que la nouvelle production du Théâtre du Capitole mise en scène par Jorge Lavelli s’apparente à une réelle création, 170 ans après la première de Dresde.

Les chercheurs de l’Institut IRPALL rendront à cet ouvrage toute sa dimension fondatrice, socle du drame wagnérien qui, par stratégie promotionnelle sans doute, avait cru bon de renier ses racines.
Partenaires :
Théâtre du Capitole 
www.theatreducapitole.fr